Mini Cart

  • No products in the cart.

Parc des expositions de Paris-Le Bourget

Aujourd’hui kayo vous invite à changer d’air en découvrant le parc des expositions Paris-Le Bourget. Revenons sur l’histoire d’un lieu événementiel intimement lié au premier aéroport civil parisien.

Le parc des expositions de Paris-Le Bourget est situé est à une dizaine de kilomètres du centre de Paris, sur l’ancien tarmac de l’aéroport du Bourget. C’est en 1952 que commence son histoire, lors de la construction de sa rotonde de par l’architecte André Granet – un bâtiment semi-circulaire de plus de 10 000 m², pensé pour que les avions puissent y faire demi-tour.

Salon Paris Air Show

Ce bâtiment aujourd’hui appelé ‘hall 2A’ a marqua donc le début du parc des expositions Paris-Le Bourget. En effet, ce dernier accueil dès 1953 le Salon international de l’Aéronautique et de l’Espace aussi connu sous le nom de Paris Air Show. Le Salon international de l’Aéronautique et de l’Espace qui est le premier salon de l’avion au monde va grandement contribuer à la notoriété du parc des expositions Paris-Le Bourget.

En 1973 le parc des expositions de Paris-Le Bourget va devenir le lieu officiel du musée de l’Air et de l’Espace. Mais c’est en 1975 après avoir ouvert son premier hall à l’événementiel public à proprement parlé, que le parc des expositions de Paris-Le Bourget, va sérieusement se positionner comme lieu clé de l’événementiel.

Effectivement, depuis le siècle dernier, le parc a pris de l’altitude. Ce dernier s’étale sur près de 60 hectares et dispose à présent de : 5 halls allant de 4000 à 25 000 m², un auditorium pouvant accueillir 200 personnes, 6 salles de réunion et 2 espaces cocktail.

Des salons, des colloques et des soirées événementielles

Il accueil des événements destinés à un large public comme le Salon des véhicules de loisir ou le Salon de l’aviation verte. Mais il accueille aussi des manifestations d’un tout autre type, comme des colloques d’entreprise ou des meetings politiques. Ce dernier accueillera d’ailleurs le sommet des nations unies sur le changement climatique en 2015. 

Il n’est plus géré par la GIFAS (groupement des industries françaises de l’aéronautique et de l’aérospatiale) mais par la société VIParis qui gère aussi le parc des expositions de la Porte de Versailles et le Palais des Congrès de Paris. C’est donc un lieu événementiel cosmopolite et polyvalent, comme nous le montrent les soirées ‘blank. Paris’, organisée autour de deux concordes sur l’ancien tarmac de l’aéroport.

Nous vous invitons donc à découvrir la programmation de ce lieu événementiel qui ne manque pas d’air en visitant le site de Viparis.

Le Bourget a accueilli en décembre 2015 la COP21.

Articles similaires